Accueil Accueil

Mairie de Varangéville

 

11, rue Gambetta

54110 Varangéville

Tél. : 03.83.48.13.11

 

DU LUNDI AU VENDREDI

8H30 – 12H ET 13H30 – 17H30

 

découvrir la ville
A-A+

Les voeux de la municipalité

Vœux de la municipalité du 10 janvier 2020

Extrait de l’allocution du Maire René BOURGEOIS

 

« Mesdames, messieurs, chers(es) collègues, chers amis

C’est toujours un réel plaisir de vous recevoir à ce moment convivial unique dans l’année pour se retrouver ensemble, que vous soyez élus de Varangéville, agents communaux, élus du conseil départemental, régional, parlementaires, assesseurs de bureaux de vote, acteurs de la vie locale, associatifs, économique, élus de communes voisines, représentants d’organismes, d’administrations, fournisseurs et entreprises et toutes personnes avec qui nous travaillons ou qui rendent tout simplement des services à la commune.

 

Pour la 18e et dernière fois, je préside cette assemblée des vœux.

Après ces 18 ans de fonction de maire, et auparavant 25 années comme adjoint, j’ai décidé de passer le flambeau.

Aussi, je tiens à vous dire quelques mots.

 

Avant tout, j’exprime une pensée pour mes prédécesseurs, Claude Baumann et Pierre Louis, qui, en 1977, m'ont entraîné vers cette noble mission que représente une fonction d'élu municipal.

J'ai eu et j'ai toujours la chance inestimable de connaître ce monde formidable d'une gestion municipale et intercommunale, accédant à différentes responsabilités, j’ai pu agir avec passion, ce qui m’a permis de découvrir infiniment de domaines diversifiés.

Forts de nos convictions, nous avons travaillé avec tous et pour tous d’une façon démocratique où tous les élus ont la possibilité de s’exprimer et apporter leurs propositions.

Nous avons toujours fait face aux difficultés en gardant notre enthousiasme et en déployant constructivement notre énergie et nos projets avec désintéressement mais avec un altruisme remarquable.

Je remercie nos collaborateurs directs qui apportent leurs idées aux réflexions, et le travail de l'ensemble du personnel communal qui met en application nos décisions.

Il est certain qu’il reste encore à faire, ce qui est tout à fait logique puisqu'une ville est en perpétuel mouvement, elle abrite des citoyens dont les besoins sont en constante évolution. »

 

 

 

René Bourgeois a aussi rappelé quelques unes des grandes réalisations qu’il a vu depuis 1977 comme :

 

  1. * En création de lotissement par exemple, avoir facilité ceux :
  • - rue du Rambettant,
  • - du Précieux,
  • - l’allée des Ormes,
  • - la Dépense,
  • - la Haute bergerie,
  • - le haut de la rue Foch,
  • - l’allée de la fontaine,
  • - le clos des bateliers,
  • - la résidence du port fluvial,
  • - la rue Voltaire,
  •  
  1. * La construction du bâtiment de la Poste
  2. * Les constructions de la salle des sports, de la tribune du stade, d’aires de jeux
  3. * Une réalisation d’une haute importance : la structure petite enfance avec sa crèche, sa restauration scolaire et le service périscolaire, avec bien entendu de gros investissements dans les écoles.
  4. * La réhabilitation du centre historique de la ville : l’Espace Prieuré
  5. * La rénovation permanente de la résidence des seniors « Les Chardonnerets »
  6. * L’acquisition d’un bâtiment pour y loger 12 personnes handicapées en lien avec l’AEIM
  7. * Le développement de la vie associative, des animations, de la culture

 

« La vie communale est aussi liée aux décisions des institutions : région, département, communauté de communes.

Concernant la communauté de communes des Pays du Sel et du Vermois, elle a pris des compétences qui impactent notre cité du sel comme la gestion des déchets, la lutte contre les inondations, la mobilité, le soutien à l’éducation populaire, rénovation urbaine des centre bourgs, l’eau, l’assainissement et bien d’autres.

 

Avec le Département et la politique voulue par son exécutif, nous avons apprécié sa décision de reconstruire le pont des écluses.

Un petit rappel sur l’historique :

De 2009 à 2011 : diagnostics sur l’ouvrage

En 2012 : engagement des études pour la reconstruction du tablier et premières réunions avec notre municipalité

En 2015 : finalisation des études pour un démarrage des travaux novembre 2017 et une réouverture à la circulation en octobre 2018

 

Dans les années qui viennent, le paysage de la traversée de la ville va changer avec la restructuration de la route départementale et la voie cyclable le long du canal pour lesquelles nous sommes impliqués.

 

Et puis ensemble, région, département, communauté de communes :

- l’agrandissement du parking de la gare liée à la réalisation de la voie économique qui a permis la déviation de 150 camions / jour pour se rendre à l’usine Solvay

- l’arrivée de la fibre dont l’installation centrale appelé le Nœud de Raccordement Optique a été installé sur notre commune et qui dessert 21 communes.

 

 

 

Notre ville est également rythmée par des événements inattendus comme les mesures de la Préfecture interdisant toutes constructions depuis 2001 eu égard à une possible arrivée d’eau dans la mine.

C’est un coup dur capital qui a freiné le développement de la ville.

Nous nous sommes toujours opposés à ces mesures, c’est devant la justice que doit se décider maintenant toutes décisions.

Je rappelle ce que nous avons toujours dit, si menace de danger, il y a, c’est à l’Etat de prendre toutes mesures pour l’éliminer car c’est bien l’Etat qui a autorisé l’exploitation et indiqué aux exploitants comment il fallait procéder. »

 

A l’image des motions prises par le conseil municipal, le premier magistrat a dénoncé l’attitude des services publics, avec la poste qui a réduit ses horaires, la gare de Varangéville / Saint Nicolas qui supprime son guichet, et désormais la perception du territoire qui s’y met avec une fermeture totale d’ici deux ans.

 

Le maire a clos son allocution en présentant les meilleurs vœux de la municipalité, « vœux de bonne santé, de prospérité et de réussite dans vos projets.

La société qui nous lie a été forgée afin de permettre à chacun et chacune d’entre nous de trouver sa place.

Citoyen, acteurs de vie, d’avenir, nous sommes tous dotés de cette liberté.

Soyons forts de convictions et de courage pour défendre et s’approprier ces valeurs.

Dans un monde où le chiffre remplace l’homme, continuons à penser l’humain et agir pour que ce monde change en faisant réussir les idées de justice et de progrès. »