Accueil Accueil

Mairie de Varangéville

 

11, rue Gambetta

54110 Varangéville

Tél. : 03.83.48.13.11

 

DU LUNDI AU VENDREDI

8H30 – 12H ET 13H30 – 17H30

 

découvrir la ville
A-A+

Communiqué du maire René BOURGEOIS

Communiqué du maire René BOURGEOIS sur le "Projet de loi Blanquer"
 

SE MOBILISER CONTRE UNE ECOLE DU TRI SELECTIF

Le projet de loi baptisé « Pour une école de la confiance » est actuellement examiné par les parlementaires et suscite, une forte opposition de nombreux enseignants, parents d’élèves, élus, à travers le pays.

 

Car ce projet de loi porte radicalement atteinte à l’esprit et à l’organisation du système éducatif Français, en substituant à l’actuelle logique de proximité, une logique de rentabilité.

Le tout, bien entendu, de manière brutale et sans concertation puisque des éléments essentiels de ce projet de loi sont introduits, tel un jeu de rôle.

Ce projet de loi se propose de rompre avec la nécessité d’adapter les moyens éducatifs déployés pour répondre aux besoins des élèves au plus près de chez eux, en inventant des fusions d’écoles et de collèges, en créant des établissements d’excellence sponsorisés par des entreprises pour scolariser entre eux les élèves les plus prometteurs de la maternelle jusqu’au lycée, ou en favorisant la création d’écoles maternelles privées financées par des fonds publics.

Loin de renforcer la confiance dans l’école, ce projet ministériel cherche à restreinte la liberté d’expression et d’alerte des enseignants, et permettre à des étudiants en cours de formation de pouvoir faire cours en lieu et place d’enseignants diplômés.

Un projet de loi à l’image de la réforme du lycée, dont la motivation repose sur la baisse des coûts, de la dépense publique, en étant bien éloigné de l’intérêt des enfants et de leurs familles, alors même que l’Education Nationale doit être considérée avec respect comme le premier investissement nécessaire à toute société.

Le projet prévoit de mettre fin à la présence de personnels de santé dans les écoles (infirmières, psychologues…) en les transférant vers les services du ministère de la santé.

L’organisation de l’école de la République ne peut pas reposer sur les considérations idéologiques d’un gouvernement, les enjeux étant bien trop importants pour nos enfants, mais au contraire être construite et animée par l’ensemble de la communauté éducative, dans la concertation et le respect.
 

La municipalité de Varangéville apporte soutien à tous les acteurs qui font vivre l’école de la République et qui se mobilisent pour préserver l’école de proximité, l’école de l’égalité des chances.